Besné

Variation sous toutes les tessitures

A Cappella, le premier festival vocal de Besné, va résonner dans la salle culturelle éponyme et faire écho à travers la commune.

Ad Lib

Outil de communication, moyen d’expressions artistiques, reflet de nos émotions… Si chacun d’entre nous l’utilise quotidiennement, beaucoup en ignorent la portée et le fonctionnement. La voix est un instrument naturel qui mérite bien que l’on y consacre un festival, et c’est ce que s’apprête à faire Besné : « Au départ, il était question de créer une manifestation en rapport direct avec le nom de notre espace culturel. Progressivement, nous nous sommes rendu compte que le thème de la voix était extrêmement riche et pouvait faire l’objet d’un événement plus conséquent, capable de mélanger les esthétiques et les disciplines », explique Aurélie Launay, adjointe à la Culture de Besné.

Concerts, balade chantée, veillée contée, mais aussi échanges, lectures et de nombreux stages pratiques. Du 12 au 20 mai, le programme a de quoi nous laisser cois ! C’est pourtant loin d’être l’effet escompté de ce nouveau festival qui se joue comme une partition expressément composée pour faire vibrer les cordes sensibles, voire insoupçonnées, de la voix. Grave, aiguë, chantée, parlée, récitée, chuchotée, susurrée ou criée. Sur scène, en dansant, en marchant, en solo ou en chœur, dedans ou dehors : il s’agira de l’explorer sous de multiples notes, que l’on souhaite écouter celle des autres, révéler la sienne, ou les deux. « Les propositions ont été imaginées pour que tous les publics puissent aborder le vaste potentiel de cet organe extraordinaire. Et les possibilités sont tellement nombreuses que nous avons décidé de pérenniser le festival en l’organisant tous les deux ans. »

Pour cette première édition, la gamme entonnée ne manque pas de diversité : des histoires d’hier et d’aujourd’hui racontées par les conteurs Roland Guillou et Jean-Pierre Quirion pour ouvrir le répertoire vendredi 12 mai*, des concerts a cappella entre pop, groove, beatbox et gospel*, des sorties chantées*, des stages de théâtre, de chants dans la nature, de techniques vocales les 13 et 14 mai (voir ci-dessous). A Cappella ouvre une voie royale aux pratiques vocales.

Nathalie Ricordeau.

* Voir agenda au jour le jour.

Festival A cappella : du 12 au 20 mai, à Besné (différents lieux). Programme complet et renseignements au fil de nos pages, sur le site www.espaceacappella.fr ou au 02 40 01 30 13.

 

Saint-Nazaire

Les Musica’les 3e édition

Le festival les Musica’les a vu encore plus grand que les éditions précédentes. L’occasion d’un bel aperçu des chorales et orchestres amateurs de la région.

Signe & SongsEn fa d'aise

Les Musica’les se déroulent tous les deux ans depuis 2013 sur le territoire de la Carene. Le festival intègre tous les groupes nazairiens qui le désirent, à condition qu’ils adhérent à l’association nazairienne Musica, organisatrice de cet événement. Avec 42 groupes de musique adhérents, cette association fédère la scène musicale de Saint-Nazaire et sa région (de Guérande à Savenay en passant par Pontchâteau et Pornic) et diffuse régulièrement des informations sur sa vie culturelle depuis 2000.

La programmation de cette 3e édition des Musica’les est riche ! Au total, 46 groupes sur 15 concerts dans les salles municipales ou églises de la Carene. Parmi près de 1 500 musiciens et choristes, on retrouvera les piliers des pupitres : Dorémi Femmes, Arc en Ciel, les Andréanotes, Forgissimo, Cantadune, Voix de femmes, Z’artishow, Cassiopée, et bien d’autres… Et cette année, Musica salue l’arrivée de deux nouvelles chorales : La Frégate de Pornic et Mozaïque de La Turballe.

« Nous ne faisons aucune distinction entre les groupes de chorales et d’instrumentistes, explique Robert Richou, membre de la chorale nazairienne Les Amis de la Chanson et président de l’association Musica. Deux groupes issus du même répertoire musical ne seront pas programmés le même soir, on ne veut pas provoquer de compétition. »

Quand musique rime avec pédagogique

Le mercredi 22 novembre, la salle de l’Immaculée accueillera de plus divers ateliers, dont certains de pratiques musicales pour les malentendants et les malvoyants. « Nous souhaitons mettre en lumière des groupes qui intègrent des personnes en situation de handicap », précise le président. Aussi, les percussionnistes de Plume et Notes, accompagnés par Ibro Keita de Makötö Dembaya, joueront-ils en première partie du Bagad de Saint-Nazaire à la salle Jacques-Brel le dimanche 19 novembre. Alizés percussion, un autre groupe nazairien intégrant des personnes handicapées, battra quant à lui la mesure à la chapelle Notre-Dame-des-Dunes, à Pornichet, le jeudi 23 novembre.

Un contexte difficile

En novembre 2015, la soirée de clôture au Théâtre de Saint-Nazaire avait été endeuillée par les attentats tragiques du Bataclan. Le manque d’entrées payantes dans cette grande salle avait lourdement pesé sur les finances de l’association qui reste aujourd’hui encore déficitaire. « Nous tenons à maintenir malgré tout la gratuité de tous les concerts, défend Robert Richou. Mais nous ferons circuler une corbeille parmi le public afin de collecter des fonds pour nous aider à financer l’événement. »

Emmanuel Lemoine

Les Musica’les : du 18 au 25 novembre à Besné, Donges, La Chapelle-des-Marais, Pornichet, Saint-Malo-de-Guersac, Saint-Joachim et Saint-Nazaire. Participation libre.
Programmation complète sur www.musica-stnazaire.com et au fil de notre agenda. Renseignements : 07 88 49 31 43.

 

 

Saint-Nazaire

Tristesse et joie dans la vie des girafes

Un conte moderne venu tout droit du Portugal. Ingénieux, émouvant et drôle.

Sous le titre farfelu de la pièce du dramaturge portugais Tiago Rodrigues se cache une double question : comment grandir sans sa mère dans un pays, le Portugal, où la crise économique repeint tout en gris ? Ce conte philosophique pour petits et grands est une véritable pépite littéraire d’une grande inventivité.

Tout commence par la découverte de Girafe, une petite fille de neuf ans. Sa mère récemment disparue lui a donné ce surnom car elle est très grande. Son père, artiste au chômage, n’a plus un sou. Telle Alice dans un pays peu merveilleux, elle fugue avec son ours en peluche mal léché, Judy Garland. Bien décidée à trouver de l’argent pour s’abonner à sa chaîne câblée préférée, elle arpente les rues de Lisbonne en quête de solutions et fait de multiples rencontres qui l’amèneront à comprendre que les adultes ne peuvent pas combler tous les manques. Son escapade prend la forme d’un jeu de piste initiatique dans un monde vu à « hauteur d’enfant ».
C’est pour « la puissance de vie » de Girafe que Thomas Quillardet a traduit et mis en scène ce conte moderne avec créativité et ingéniosité. Dans un décor mobile, fait de fils que l’on tire et de tissus déployés, il joue sur des effets d’ombres qui grandissent les personnages et où les accessoires sont modulables à souhait. C’est fluide, enlevé et subtil. Servi par d’excellents acteurs, ce spectacle est un bijou de malice et de sensibilité. A la fois grave et jubilatoire. Et le monde retrouve des couleurs.

Tristesse et joie dans la vie des girafes : Le Théâtre, Saint-Nazaire, jeudi 23 novembre à 19h30 et vendredi 24 novembre à 14h et 20h30. A partir de 12 ans.
Tarifs : de 12 € à 19 €. Réservation : 02 40 22 91 36 , www.letheatre-saintnazaire.fr

Artiste associé au Théâtre depuis deux ans, Thomas Quillardet y avait présenté sa pièce Où les cœurs s’éprennent  en novembre dernier. Joué au Festival d’Avignon cet été, son spectacle Tristesse et joie dans la vie des girafes a conquis le public.

 

Saint-Nazaire

Bienvenue à bord !

Les abeilles 44, nouvel espace nazairien.

Le bâtiment s’érige comme le “château” d’un cargo (partie dédiée à la vie d’un équipage). Derrière, un conteneur évoque un pont qui conduit à un grand hangar bientôt transformé en “salle des machines”. L’ensemble est ancré dans le quartier du Petit-Maroc, et prend aujourd’hui une nouvelle destination.

Hier

Certains habitants connaissent l’endroit depuis fort longtemps puisqu’il fut l’ancien local de l’URO (Union des remorqueurs de l’Océan) renommé ensuite Les Abeilles, avant que l’activité de remorquage ne soit rachetée par Boluda en 2007 et transférée boulevard de Verdun. Les murs furent alors acquis par la mairie pour être mis en vente en 2012. Malgré une situation privilégiée entre ville et port, il aura fallu attendre ce début d’année 2017 pour qu’ils trouvent repreneur en la personne de Franck Hamon, l’investisseur nazairien qui a notamment réhabilité l’ex-magasin les Briconautes près du marché pour en faire Le Garage. Son acolyte et locataire au long cours Lætitia Cordier nous raconte : « Je connaissais le site pour y avoir vécu et travaillé en 2011 dans le cadre de l’étude territoriale Destination 2030. La mission s’est achevée, et même si j’avais été séduite par le potentiel de l’espace, je ne disposais pas de moyens pour l’acheter. » La graphiste et artiste multi-facettes qui endosse aujourd’hui le rôle de reine et de capitaine du bateau-ruche a donc profité d’un appel à projet lancé en 2016 par la municipalité visant la création d’une structure combinant tourisme et culture : « J’ai immédiatement contacté Franck. Ensemble on a imaginé et présenté un dossier. » La proposition retenue, l’aventure démarre donc dès février par de gros travaux : « Il a fallu tout remettre aux normes, penser une configuration aérée tout en gardant un esprit maritime. »

Aujourd’hui

Résultats payants : le “château”, première phase achevée du chantier, a été baptisé en juin dernier en accueillant les artistes de la Cie Gratte-ciel, venus pour The Bridge. Concrètement, la tour se compose de deux appartements, deux chambres, un dortoir et d’un bureau mis à la disposition de l’association Le Marsoins.  « Il ne s’agit pas d’un hôtel ni vraiment d’une auberge, mais plutôt d’un espace hybride où chacun peut trouver une place pour se poser. »

Demain

Si cette activité d’hébergement constitue le poumon économique des Abeilles 44, Lætitia Cordier ne compte pas s’arrêter là. « L’aspect artistique et culturel du projet est ce qui me tient le plus à cœur. Pour cela nous commençons l’aménagement de la cour et du hangar pour qu’ils s’ouvrent aux artistes en résidence ainsi qu’aux habitants. » Ateliers de création, café, spectacles… L’avenir est à écrire et l’occasion de s’y projeter in situ est donné ce samedi 25 et dimanche 26 novembre.

Nathalie Ricordeau.

Sur les deux jours :
Projection des premières images du projet d’arts visuels Rivages de Marc Picavez.
Expositions photo, peintures, dessins, installations graphiques et audiovisuelles, musiques et performances variées.

Samedi 25  novembre :
Improvisations théâtrales par la Troupanou de 15h à 17h. Danse avec la Cellule Chorégraphique entre 15h et 18h. Massages sonores à 18h30 et 19h15. Soupe participative de 15h à 19h. Slam et guitare avec BSF et Alvin de 20h à 22h.

Dimanche 26 novembre
Petit-déjeuner Perma’morning avec l’association Ceux qui sèment de 8h à 9h. Carte participative du quartier et de sa mémoire de 14h à 19h.

Portes ouvertes des Abeilles 44 (3, rue de l’Ecluse, Saint-Nazaire) : samedi 25 novembre de 15h à 22h, dimanche 26 novembre de 8h à 9h et de 14h à 19h. Gratuit. Renseignements : 06 42 01 22 73, et page Facebook.

 

Saint-Nazaire

Festival Culture Bar-Bars

Pour la deuxième année consécutive, les cafés de Saint-Nazaire se joignent au festival Culture Bar-Bars organisé par la Fédération nationale des cafés culture, dont c’est la 16e édition sur l’Hexagone. Les 22, 23 et 24 novembre, ce sont plus de 1 800 artistes qui seront programmés dans 59 villes de France. A Saint-Nazaire, 11 bars accueilleront 17 groupes de musiciens participant de la talentueuse scène locale : qui a dit que Saint-Nazaire n’était pas by night ?

Renseignements : http://festival.bar-bars.com

 

Saint-Nazaire

5 bougies pour Dardar

Le bimestriel culturel local dédié aux petits et à leurs parents fête son anniversaire ce 26 novembre. Rencontre avec sa créatrice : la Nazairienne Sandrine Giron.

Estuaire. Le bébé a grandi, vous souvenez-vous du choix de son “prénom“ et de sa naissance, son premier numéro ?
Sandrine Giron.
Très bien, je revoie sa première Une avec une photo du spectacle clownesque La Famille Semianyki*. Pour son nom, j’aimais bien cette notion de vitesse, y aller dare-dare, foncer de suite. J’avais aussi travaillé comme animatrice pour Cap collège, je me suis souvenu que les jeunes disaient souvent « c’est trop dare », c’est trop bien, j’ai fait un mix des deux expressions.

Estuaire. S’il existe en France de nombreux magazines en direction des familles avec jeunes enfants, Dardar est unique sur notre territoire. Comment l’idée vous est-elle venue ?
SG.
Je suis titulaire d’un DESS de Communication et Jeunesse suivi à Bordeaux, j’ai toujours été intéressée par l’enfance. En 2012, j’étais correspondante de presse sur Saint-Nazaire et je distribuais le mensuel Haut-Parleur. Alors que les propositions pour le jeune public ne cessaient de s’étoffer sur la ville et ses alentours, force était de constater qu’aucun magazine local ne lui était totalement consacré. Voilà, c’est tout simple, je me suis lancée.

Estuaire. Il faut beaucoup d’énergie pour créer un magazine...
SG.
Dardar est une publication de l’association Mas o Menos, dont le président était alors Jérémy Gabard. Nous avons eu une petite subvention de la Ville dès la première année et nous avons bénéficié de la réserve parlementaire de Marie-Odile Bouillé la deuxième année. Au début, le montage du magazine était réalisé par une graphiste, puis je me suis formée et je le fais maintenant moi-même. Les rentrées publicitaires sont forcément vitales pour nous et, fort heureusement, nos annonceurs sont fidèles. Je ne vis pas de Dardar, j’arrive juste à me salarier vingt heures par mois. Mais je ne baisse jamais les bras, mon énergie vient des retours positifs des lecteurs et du soutien indéfectible de mes compagnes de route qui font partie de la rédaction, dont Caroline Gabard, régisseuse lumière, et Fanny Robin, auteure Jeunesse et bibliothécaire.

Estuaire. Quelle fête d’anniversaire avez-vous concoctée ?
SG.
Il se tiendra toute la journée un marché de créateurs, qui proposeront vêtements, doudous et des choses aussi originales qu’un récupérateur de chaussettes perdues ! Il y aura également une vente de vêtements d’occasion, un stand de livres et d’albums Jeunesse de la librairie L’embarcadère. L’illustrateur Eric Dodon, créateur du logo de Dardar et de la Girafe de sa dernière couverture, initiera à l’illustration et animera un atelier de construction d’une grande bande-dessinée. Enfants et adultes pourront aussi participer à des ateliers d’éveil musical et de méditation. Cette fête va dans le sens de nos envies et projets : rencontrer nos lecteurs, qui grandissent, et donc se renouvellent, initier des ateliers familles et des événements pour les petits, créer du lien.

Propos recueillis par Mireille Peña

* Au Théâtre de Saint-Nazaire, le 29 novembre 2012.

Dimanche 26 novembre, de 10h à 19h, au Garage (40, rue des Halles), Saint-Nazaire. Entrée libre. Renseignements : www.dardar.fr

Dardar, 27e numéro, 12 pages, est distribué tous les deux mois à 5 000 exemplaires sur la Carene, Cap atlantique, et sur quelques points du Sud-Loire et du Sillon. Contact : 06 09 02 96 71.

 

 

Saint-Nazaire

Conférence à la médiathèque Etienne-Caux

“Une histoire du monument américain”, par Alain Charles, architecte et photographe, président du mémorial américain de Saint-Nazaire. Ce dernier dédicacera également son ouvrage L’Amérique à Saint-Nazaire - juin 1917, Une Statue de la Liberté pour la France - juin 1926 (OGC Editions).

Gratuit.
Médiathèque Etienne-Caux, 18h30.
Inscription conseillée : 02 44 73 45 60.

Saint-Nazaire

Concert au Pré vert

Concert de harpe d’Iza.

Gratuit.
Au pré vert (30, rue du Maine), 19h.
Renseignements : 02 42 42 16 76.

Saint-Nazaire

Concert au Pop'art café

So What Betty, groupe folk blues soul.

DANS LE CADRE DE CULTURE BAR-BARS

Gratuit.
Pop’Art café (13, rue de la Paix), 19h.
Renseignements : 02 40 45 47 01.

Saint-Nazaire

Concert au Petit goinfre

Pierre Lange et Gaël Audrin, un duo de standards de jazz.

Gratuit.
Le Petit goinfre (3, passage Henri-Gautier), 19h.
Renseignements : 02 40 22 09 91.

Saint-Nazaire

Concert au bar Sous les palmiers

Grise Cornac, chansons et musiques des mots.

DANS LE CADRE DE CULTURE BAR-BARS

Gratuit.
Bar Sous les palmiers la plage (8, bd de Verdun), 19h30.
Renseignements : 02 40 22 13 97.

Saint-Nazaire

Concert à la galerie des Franciscains

La chorale du Conservatoire de Saint-Nazaire, la chorale A Croch’Chœur (chants contemporains, Donges) et un spectacle musical de En fa d’aise (Saint-Nazaire).

DANS LE CADRE DES MUSICA’LES

Participation libre.
Galerie des Franciscains (rue du Croisic), 20h30.
Renseignements : 07 88 49 31 43, www.musica-stnazaire.com

Saint-Nazaire

Concert au Local

Rom Sucar, musique traditionnelle tzigane, suivi d’un bœuf (amenez vos instruments !).

DANS LE CADRE DE CULTURE BAR-BARS

Gratuit.
Le local (48, rue Edgard-Degas), 20h30.
Renseignements : 02 40 22 78 70.

Saint-Nazaire

Concert au Trou du fût

Free soul, musique soul music.

DANS LE CADRE DE CULTURE BAR-BARS

Gratuit.
Le Trou du fût (19, rue du 28-février-1943), 20h30.
Renseignements : 02 40 22 21 88.

Saint-Nazaire

Concert à la Brasserie du port

Schaf, groupe pop rock.

Gratuit.
Brasserie du port (7, av. de la Vieille-Ville), 20h30.
Renseignements : 02 40 22 03 13.

Saint-Nazaire

Concert au bar Le Centre

Nolapsters, groupe de rock.

DANS LE CADRE DE CULTURE BAR-BARS

Gratuit.
Café-concert le Centre (Saint-Marc-sur-Mer), 22h.
Renseignements : 02 40 91 90 22, http:/cafeconcert-lecentre.fr

Saint-Nazaire

Concert au Vip

Week-end LIFE is VIP - VIP is LIFE avec Melodub sound system (LiFE : de 21h à 1h30) + William Z Villain (blues rock, Vip : 21h30) + Seun Kuti & Egypt 80 (afrobeat, Vip : 22h45) + Jahneration (reggae, Vip : 0h45).

Tarifs : de 16 € à 21 € (pass pour les 24 et 25 novembre : de 30 € à 38 €).
Le LiFE et le Vip, de 21h à 3h.
Réservation : 02 51 10 00 00, www.levip-saintnazaire.com

Donges

Concert à la salle des Guifettes

Le chœur des Marais (chants classiques, médiévaux et contemporains, Guérande), les A’Typiques (chants contemporains, Saint-Nazaire) et les Amis de la chanson (chants contemporains, Saint-Nazaire).

DANS LE CADRE DES MUSICA’LES

Participation libre.
Salle des Guifettes (10, rue Léo-Lagrange), 20h30.
Inscription obligatoire : 02 40 91 00 06, saisonculturelle@ville-donges.fr

Montoir-de-Bretagne

Projection-débat à la médiathèque Barbara

Elles… les filles du Plessis, de Bénédicte Delmas, suivie d’une rencontre avec Femmes solidaires Montoir et le Planning familial 44. Evénement proposé dans le cadre de la Journée de lutte contre les violences faites aux femmes.

Gratuit.
Médiathèque Barbara, 20h.
Inscription : 02 40 70 11 51, www.mediatheque-montoir.fr

Pornichet

Lecture à la médiathèque Jacques-Lambert

Lectures plurielles à haute voix par les bibliothécaires. Public adultes.

Gratuit.
Médiathèque Jacques-Lambert, 16h.
Inscription : 02 51 73 22 22, http://mediatheque.ville-pornichet.com

Pornichet

Théâtre à Quai des arts

Sur la route de Poucet, par la Cie Caliband Théâtre. Très librement inspiré du conte de Charles Perrault, ce spectacle complet de théâtre, danse, musique et vidéo se demande que serait Poucet de nos jours. Et l’ogre ? Comment retrouver le chemin de la maison ? Tout public à partir de 13 ans.

Tarifs : de 9 € à 16 €.
Quai des Arts, 20h30.
Renseignements et réservation : 02 28 55 99 43, http://quaidesarts-pornichet.fr

Saint-André-des-Eaux

Cabaret à Saint-André-des-Eaux

Spectacle de l’association Début de soirée avec chants, danse et humour.

Tarif : 8 €.
Salle polyvalente, 20h45.
Renseignements : 06 75 48 73 23 ou 06 75 81 93 86.
Réservation : salle polyvalente jeudi 23 novembre de 18h à 19h30.

Saint-Nazaire

Exposition au Conservatoire

"De la belle danse à la danse baroque". Une exposition qui retrace l’évolution de la danse à travers les siècles.

Entrée libre.
Conservatoire Musique & Danse (24, rue du cdt Gâté), jusqu’au 24 novembre, de 14h  à 19h.
Renseignements : 02 44 73 43 40.

Saint-Nazaire

Peintures

Exposition des travaux de l’atelier de libre expression de la Maison de quartier de Méan-Penhoët. Saint-Nazaire, MDQ de Méan-Penhoët (1, rue Emile-Combes).

Entrée libre.
Jusqu’au vendredi 17 novembre.
Renseignements : 02 40 66 04 50.

Saint-Nazaire

Tristesse et joie dans la vie des girafes

Lire la suite

Saint-Nazaire

Une poule impératrice et amatrice de poésie... si, si !

Les tournois de slam de l’impératrice Poupoule permettent à des poètes amateurs de lire leurs textes en public. Mais qui est cette mystérieuse impératrice ?

Le MC et poète Kynrou connaît bien celle qui enflamme les cœurs des poètes nazairiens, l’impératrice Poupoule. Elle ressemble à une vulgaire poule en papier mâché, mais elle est très susceptible, alors ne la froissons pas. Rencontre avec une grande dame.

Estuaire. En quoi consiste un tournoi de slam ?

Impératrice Poupoule. Les matchs de slam sont une joute poétique pour tenter de me conquérir. Le vainqueur a l’honneur et le privilège de bénéficier de ma présence pendant un mois, jusqu’à la prochaine soirée de slam au Pré vert. Et d’animer mon profil Facebook, car je ne tape pas très vite au clavier avec mon bec...

Estuaire. Quels sont les critères pour l’emporter ?

Je suis exigeante ! Encore faut-il avoir le verbe juste, la parole haute et l’âme séduisante. Trois badauds citoyens désignés arbitrairement composent le jury. Ils attribuent chacun une note de 0 à 10 aux poètes qui s’affrontent pour moi. Celui qui cumule les meilleures notes est ainsi désigné vainqueur. Quelques formalités doivent cependant être respectées : seul le texte compte, je ne tolère donc aucun accessoire, pas de musique, et le texte doit être de la composition du poète. Une durée maximum de trois minutes ne doit pas être dépassée, avec une tolérance de dix secondes. Des points de pénalité s’appliquent toutes les dix secondes suivantes.

Estuaire. Qui peut y participer ?

Tous les poètes sont les bienvenus : amateurs ou confirmés, débutants sur les planches ou aguerris au micro, petits ou grands, maigres ou gros... Pour ceux qui le souhaitent, une scène ouverte est toujours organisée en première partie de soirée pour permettre de lire des textes plus longs, ou ceux des autres, ou simplement pour esquiver la compétition.

Estuaire. Qu’est-ce qui peut être considéré comme du slam ?

C’est une façon de dire de la poésie dans les bars ou dans tout lieu public, la forme du texte en elle-même importe peu. Un sonnet en alexandrins ou une recette de cuisine, une lettre en rimes ou un rap en prose, un conte en argot ou une impro en verlan, tout est possible à qui sait se montrer courageux. Il suffit de se faire connaître auprès du maître de cérémonie, j’ai nommé le sieur Kynrou, qui fait tirer au sort, par une main aussi innocente qu’il se puisse trouver, le passage des poètes.

Estuaire. Qu’aimez-vous tant dans le slam, impératrice Poupoule ?

J’aime l’originalité dans la métaphore. J’aime la diversité des personnes qui lisent leurs textes. J’aime leur ardeur. J’aime la promiscuité entre les gens, particulièrement dans un salon de thé-librairie, où nous sommes proches, à l’écoute les uns des autres, dans un décor rempli de livres avec tout l’imaginaire qu’ils renferment.

Propos recueillis par Emmanuel Lemoine

Soirée de slam poésie animée par Kynrou tous les derniers samedis du mois au Pré vert (30, rue du Maine), à Saint-Nazaire.
Scène ouverte à 19h30 et tournoi de slam à 20h30.
Entrée libre.
Retrouvez Impératrice Poupoule sur Facebook.

Saint-Nazaire

Les Musica’les 3e édition

Lire la suite

Saint-Nazaire

Festival Culture Bar-Bars

Lire la suite

Santi-Nazaire

Exposition : Le Fort expose

Tableaux-mosaïques de schistes et émaux de Claire Lamour, sculptures qui saisissent les mouvements de femmes-flamenco d’Hélène Gobin Langlais et peintures d’Alberto Mino. Saint-Nazaire, Fort de Villès (5, rue Ferdinand-Buisson).

Entrée libre.
Du 11 au 26 novembre, 
les samedis et dimanches de 14h à 18h.
Renseignements : 02 40 53 50 00.

Montoir-de-Bretagne

Exposition à la salle Bonne-Fontaine

27e exposition des Artistes locaux. Peintures, sculptures, dessins et photographies d’une quarantaine d’artistes de la région. Les invités d’honneur sont cette année Pascal Champy et Jo Le Nouveau. Proposée par l’Office socioculturel et le Collectif des artistes de la commune.

 

Entrée libre.
Salle Bonne-Fontaine, du mercredi 22 novembre au vendredi 24 novembre de 10h à 12h et de 14h à 18h, samedi 25 novembre de 14h à 18h et dimanche 26 novembre de 10h à 18h.
Renseignements : 02 40 88 58 76.

Montoir-de-Bretagne

Exposition à la salle Bonne-Fontaine

27e exposition des Artistes locaux. Peinture, sculpture, dessins et photographies d’une quarantaine d’artistes de la région. Les invités d’honneur sont cette année Pascal Champy et Jo Le Nouveau. Proposée par l’Office socioculturel et le Collectif des artistes de la commune.
 

Entrée libre.
Salle Bonne-Fontaine, du mercredi 22 novembre au vendredi 24 novembre de 10h à 12h et de 14h à 18h, samedi 25 novembre de 14h à 18h et dimanche 26 novembre de 10h à 18h.
Renseignements : 02 40 88 58 76.

Saint-Nazaire

Exposition au Pré vert

"Qu’as-tu fait de tes mains ?" Série de photographies de Michel Lordanov :  mains au travail, mains en action, mains en création.

Entrée libre.
Au pré vert (30, rue du Maine), jusqu’au mardi 28 novembre.
Renseignements : 02 40 42 16 76.

Saint-Nazaire

Paysage local et création : un processus in situ

Dans le cadre du Projet culturel du territoire* (PCT), focus cette semaine sur deux spectacles qui se nourrissent d’échanges entre artistes, environnement et habitants.

A travers moi : un concert illustré du collectif A l’Envers

On connaissait le principe du ciné-concert, à savoir une projection accompagnée en live par des musiciens. Mais, parce qu’ils ne font pas partie du collectif A l’Envers pour rien, ici c’est l’inverse ! Gweltaz Hervé aux saxophones (soprano, alto et baryton) et aux machines, et Stevan Vincendeau à l’accordéon diatonique ont en effet choisi de prendre le contre-pied du concept en démarrant par la composition musicale. Jazz, musiques du monde et traditionnelles, electro, classique... les morceaux floutent volontairement les frontières pour mieux nous plonger dans la traversée d’un homme-singe, seul de son espèce, au pays d’hommes-oiseaux. « Ce fil narratif est le point de départ qui nous a servi à construire l’univers sonore. L’élaboration du film d’animation est arrivé dans un second temps et doit aujourd’hui s’adapter à notre répertoire », explique Gweltaz Hervé. Les dessins signés Pierre Morin et le montage vidéo orchestré par Sébastien Bouclé tiennent ainsi le rôle d’illustration visuelle, calée en simultanée sur le jeu des musiciens, le tout mis en scène par Philippe Chasseloup. « L’idée d’A travers moi, en plus de sortir du registre breton sur lequel Stevan et moi collaborons depuis des années, est de proposer un récit musical onirique, à la manière d’un voyage identitaire destiné à tous les publics. La projection d’images nous est apparue comme l’outil idéal pour donner au projet une dimension visuelle, vivante et originale. »

Le soutien du PCT, doublé d’un dispositif d’accompagnement à la création, offre au duo du collectif la possibilité de bénéficier de regards professionnels via des résidences dans des structures dédiées (au Théâtre de Saint-Nazaire du 9 au 14 octobre dernier et au Théâtre de Cornouaille à Quimper cette semaine du 23 au 27 octobre), et permet la transmission de savoirs et d’imaginaires grâce à des ateliers publiques programmés dans les communes du territoire : « Les 30 et 31 octobre, nous serons par exemple à Saint-André-des-Eaux pour un stage de production audiovisuelle. Il s’agira d’élaborer une histoire dans l’esprit d’un kamishibaï et de la mettre en musique avec de petits instruments types cloches tibétaines, cloches wahwah, tube PVC ou Kalimba. C’est une expérience qui donne encore plus de sens à notre initiative et nous rapproche davantage des spectateurs, dont le ressenti et la sensibilité nous sont très précieux. »

Stage, lundi 30 et mardi 31 octobre de 14h à 17h, salle Anne-de-Bretagne.
Gratuit, sur inscription au 02 51 10 62 62.

Concert illustré A travers moi : le 29 novembre à 19h30 au Théâtre de Saint-Nazaire.
Tarifs : de 7 € à 13 €. Réservation : 02 40 22 91 36.

A la renverse, spectacle balade de la Cie Nina La Gaine

Depuis qu’elle s’est installée à Saint-Nazaire, Stéphanie Zanlorenzi, marionnettiste et fondatrice de la Cie de théâtre d’objets Nina La Gaine, a su marquer les esprits par la finesse, la poésie et l’originalité de ses créations. Après Tu Dors ? Bagatelle 1, Tu danses ? Bagatelle 2 et d’autres prestations imaginées et jouées sur le territoire, l’artiste se jette la tête la première dans une nouvelle aventure à l’esthétique très aquatique. Le 19 mai prochain, elle sillonnera en effet le front de mer nazairien avec A la renverse (et n’oubliez pas le guide), coproduit par le Théâtre de Saint-Nazaire : « Il s’agit d’une création itinérante qui se joue avec un vélo équipé d’une sorte de butaï revisité**, et construite à partir de récits collectés auprès d’habitants de la région sur le thème de l’eau », nous explique-t-elle.

Cela coulait de source. Qu’elle provienne de la mer, de la Loire, des marais de Brière ou des rivières, l’eau est incontournable dans notre paysage local. Mais quelle est sa place dans le quotidien de ses riverains, comment est-elle vécue, absorbée, appréhendée ? « J’avais très envie d’explorer la question et d’en faire la matière première d’une proposition théâtrale hors les murs, très proche du public, et surtout à l’image d’une carte postale vivante illustrée de paroles et d’objets. » C’est donc à la manœuvre du carrelet que le travail de Stéphanie Zanlorenzi a commencé. Au gré d’étapes dans plusieurs communes impliquées dans le PCT, elle tend l’oreille à qui souhaite partager ses expériences relatives au fameux liquide : « Je prends tout : souvenirs de vacances en bord de mer, histoires de maillots de bain, de crabes, de ragondins, de marins… Je me ferai ensuite la porteuse de cette mémoire, en la réécrivant parfois, en y ajoutant des photos, en l’émaillant de poésie ou de chansons. » Et jusque-là, la pêche semble plutôt miraculeuse : « Se confier à une inconnue n’a rien d’une démarche évidente, mais une fois le pas franchi, les gens sont très en verve. C’est puissant de recevoir toutes ces paroles. C’est aussi très drôle, comme quand on m’a raconté au moins trois versions différentes de la construction d’une passerelle au-dessus du Brivet. Chaque témoignage est tellement incarné que trier le vrai du faux n’est pas vraiment l’enjeu. »

Après une semaine à Besné et trois jours à La Chapelle-des-Marais, la “sirène à bicyclette” taquinera le goujon à Saint-André-des-Eaux en novembre*** avant les étapes de tri, d’écriture et de construction de son vél’eau-théâtre début 2018.

Nathalie Ricordeau

* Dispositif porté par la Carene, la Drac des Pays-de-Loire et le département.

** Petit théâtre en bois ou en carton utilisé dans l’art du conte japonais, le kamishibaï.

*** Séances de collectage de paroles à Saint-André-des-Eaux : les 22 et 25 novembre à la bibliothèque, les 24 et 26 novembre, salle du Parvis. Renseignements : 02 51 10 62 62 ou lecarreletdenina@gmail.com

A la renverse (et n’oubliez pas le guide) : le 19 mai, de 14h30 à 19h, sur le front de mer de Saint-Nazaire, entre la capitainerie et Port Désiré.
Gratuit. Renseignement : 02 40 22 91 36.

 

Le point de vue de Nadine Varoutsikos-Perez, directrice du Théâtre de Saint-Nazaire.
« Accompagner des artistes dans leur parcours de création fait partie intégrante de nos missions en tant que scène nationale. Qu’il s’agisse de projets locaux, nationaux ou internationaux, l’accueil humain, le soutien artistique, les moyens logistiques et techniques mis à disposition sont exactement les mêmes. L’histoire de ces collaborations se joue dans la magie des rencontres, dans la confiance que l’on accorde à des projets artistiques, porteurs de créativité et d’énergies nouvelles. Faire vivre un territoire, c’est le rendre culturellement vivant, avec tout ce que cela comporte d’interactions, d’investissement et d’échanges entre l’ensemble des parties concernées : professionnels et spectateurs. »

Exposition : Minimum syndical

Installations de Delphine Reist et de Laurent Faulon proposées par le collectif nomade Mojito Bay en complicité avec le LiFE et le Grand Café de Saint-Nazaire. Cet événement inaugure un nouveau lieu dédié aux pratiques artistiques initié par Dominique Blais et Carole Rivalin, lieu investi ici dans sa situation géographique politique et sociale : Méan-Penhoët, les Chantiers, le monde et les gestes du travail. Saint-Nazaire, Espace de production et de diffusion artistique (35, rue de Trignac).

Entrée libre.
Du samedi 11 novembre au dimanche 10 décembre, le mercredi samedi
 et dimanche de 14h à 18h.
Vernissage vendredi 10 novembre, 18h.
Renseignements : www.mojitobay.fr

 

Saint-Nazaire

Exposition à l' espace de production et de diffusion artistique

"Minimum syndical" Installations de Delphine Reist et de Laurent Faulon proposées par le collectif nomade Mojito Bay en complicité avec le LiFE et le Grand Café de Saint-Nazaire. Cet événement inaugure un nouveau lieu dédié aux pratiques artistiques initié par Dominique Blais et Carole Rivalin, lieu investi ici dans sa situation géographique politique et sociale : Méan-Penhoët, les Chantiers, le monde et les gestes du travail. 

Entrée libre.
Espace de production et de diffusion artistique (35, rue de Trignac), jusqu’au 10 décembre, le mercredi, samedi et dimanche de 14h à 18h.
Renseignements : www.mojitobay.fr

Saint-Nazaire

Exposition : Ponts et pensées de Boudha

Exposition du photographe d’origine vietnamienne Jean-Marc Clairet, qui aime voir les ponts comme des liens entre les territoires et entre les individus, et qui rend hommage à la figure de Bouddha, image de son enfance aussi présente que celle de Robin-des-Bois. Saint-Nazaire, 36, av. Albert-de-Mun.

Entrée libre.
Du jeudi 26 octobre au samedi 16 décembre.
Vernissage le 26 octobre, à 19h.
Renseignements : 06 12 42 90 76.

Saint-Nazaire

Exposition à l'école d'arts

"L’étagère des 5/8 ans" Réalisations des élèves des ateliers dessin/peinture, céramique et histoire de l’art.

Entrée libre.
Ecole d’arts (24, av. Léon-Blum), jusqu’au samedi 23 décembre, du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h.
Renseignements : 02 40 00 42 60.

Saint-Nazaire

Le Portugal sous toutes ses couleurs

Voyage au Portugal à travers les réalisations des bénévoles et des enfants du quartier accompagnés d’un artiste. Saint-Nazaire, Maison de quartier de la Chesnaie (rue des Ajoncs).

Entrée libre.
Du vendredi vendredi 3 au 24 novembre (vernissage le 3 à 18h).
Renseignements : 02 28 55 99 90.

Saint-Nazaire

Exode et espérance

Exposition itinérante de l’association Fraternité en Irak d’artistes de minorités irakiennes exilés au Kurdistan irakien. Saint-Nazaire, le Parvis (passage Henri-Soulas).

Entrée libre.
Du mardi 7 novembre au vendredi 24 novembre.
Renseignements : 02 40 22 51 23.

Saint-Nazaire

Exposition : Vivian Maier, de l'autre côté du miroir

Photographies de rue et autoportraits issus du Fonds français Vivian Maier. New-Yorkaise de naissance, Vivian Maier est morte dans un total anonymat en 2009 à Chicago. Cette femme à la double vie, à la fois nourrice discrète et photographe de génie, reste encore un mystère. Saint-Nazaire, médiathèque Etienne-Caux.

Entrée libre.
Du mardi 31 octobre
au samedi 30 décembre.
Renseignements : 02 44 73 45 60

 

Saint-Nazaire

Les choses qui vibrent

Après sa participation à “L’Asymétrie des cartes“ en 2016, le Colombien Marcos Avila Forero revient à Saint-Nazaire pour une exposition personnelle.

Il y avait eu cette vidéo inoubliable au LiFE. Un homme tirait un cayuco de plâtre entre Oujda et Melilla, la fragile barque se désintégrant peu à peu, laissant derrière elle la seule trace blanche de ces migrants qui mettent leur vie en jeu pour atteindre l’autre côté de la Méditerranée. Dans l’exposition “Les choses qui vibrent“ , Marcos Avila Forero ne lâche pas le fil rouge de sa profonde conviction d’artiste : comment dire la guerre et l’exil en y insufflant l’intimité des femmes et des hommes submergés par l’Histoire, et ne jamais occulter sa propre implication ?

Les choses qui vibrent ? Ce pourrait être ici les résonances des luttes humaines, même vaincues, définitivement inscrites dans l’atmosphère, et dont on peut entendre les frémissements pour peu que l’on tende l’oreille. Des ondes venues de Colombie d’abord, avec une série de tambours*, rappel de ceux utilisés en Afrique pour envoyer des messages et prévenir des dangers du temps de l’esclavage, et réinterprétés en Colombie, entre objets fonctionnels et œuvres d’art d’un rituel culturel. Ou ce film** où l’on découvre « des habitants des rives du fleuve Atrato, une des artères du conflit armé colombien, jouer des percussions avec la surface de l’eau. Ces communautés afro-colombiennes ont beaucoup perdu de leur culture en raison de la violence du conflit. Je leur ai proposé de réactiver un patrimoine qui leur appartenait et qui les redéfinit en tant que communauté ». Ou encore ces photographies nocturnes de paysans colombiens qui militent pour sortir de cette guerre intestine de plus de cinquante ans et qu’il met en lumière avec de la poudre de balles enflammée. Avec, tout près, une grande fresque réalisée à partir de fausses mitraillettes en bois aux bouts calcinés quand la bande-son de FARC s’entraînant au combat en imitant le bruit des balles traverse la salle d’exposition, jeu mortel aux allures enfantines.

Et la Syrie... ou plutôt les Syriens, pour qui l’artiste a conçu un monumental haut-parleur de noyer, entre mégaphone et bateau, cerné d’extraits de tragédies d’Eschyle, et qui a vocation à évoluer au gré des relations que l’artiste souhaite entretenir avec les migrants syriens de passage à Saint-Nazaire, à circuler dans la ville, à être mis à l’eau pour la production d’un film, à servir de porte-voix à un acteur pour un texte enrichi de toutes ces rencontres.

Les choses qui vibrent ? Ce pourrait être aussi les émotions entremêlées, dont les nôtres, un creuset de sensibilités au monde qui nous attend au Grand Café.

Mireille Peña

* L’exposition réunit des œuvres clés de Marcos Avila Forero et des créations réalisées durant sa résidence à Saint-Nazaire.

** Prêt de la Fondation Hermès pour l’art contemporain.

*** Film présenté à la biennale de Venise.

Au Grand Café (place des Quatre z’Horloges), Saint-Nazaire.
Jusqu’au 7 janvier 2018, tous les jours sauf lundis et jours fériés de 14h à 19h et le mercredi de 11h à 19h.
Renseignements : 02 44 73 44 07, www.grandcafe-saintnazaire.fr

Saint-Nazaire

Exposition au Grand Café

"Les choses qui vibrent' Une exposition qui réunit des œuvres clés du parcours du Colombien Marcos Avila Forero et des créations réalisées pendant sa résidence à Saint-Nazaire. Un artiste qui nous parle d’aujourd’hui.
 

Entrée libre.
Grand Café (place des 4 Z’horloges), du samedi 14 octobre au dimanche 7 janvier 2018, tous les jours (sauf lundis et jours fériés) de 14h à 19h et le mercredi de 11h à 19h.
Vernissage vendredi 13 octobre, à 18h30.
Renseignements : 02 44 73 44 07, www.grandcafe-saintnazaire.fr

Saint-Nazaire

Contes à Saint-Nazaire

Les contes de la théière, par la Cie L’âne du papillon : une fée raconteuse d’histoires se cache-t-elle dans la théière ? A partir de 3 ans.

Gratuit.
Bibliothèque Anne-Frank, 14h.
Médiathèque Etienne-Caux, 16h30.
Inscription conseillée : 02 44 73 45 60.

Montoir-de-Bretagne

Exposition à la salle Bonne-Fontaine

27e exposition des Artistes locaux. Peinture, sculpture, dessins et photographies d’une quarantaine d’artistes de la région. Les invités d’honneur sont cette année Pascal Champy et Jo Le Nouveau. Proposée par l’Office socioculturel et le Collectif des artistes de la commune.
 

Entrée libre.
Salle Bonne-Fontaine, du mercredi 22 novembre au vendredi 24 novembre de 10h à 12h et de 14h à 18h, samedi 25 novembre de 14h à 18h et dimanche 26 novembre de 10h à 18h.
Renseignements : 02 40 88 58 76.

Saint-Nazaire

Concert à l'Immaculée

Le groupe Danse et Handicap du Conservatoire de Saint-Nazaire, la chorale d’enfants le Chœur de l’océan (chants contemporains, Saint-Nazaire) et le groupe Signe & Songs (langue des signes, Saint-Nazaire).

DANS LE CADRE DES MUSICA’LES
 

Participation libre.
Salle de l’Immaculée (Point-du-Jour), 14h30.
Renseignements : 07 88 49 31 43, www.musica-stnazaire.com

Saint-Nazaire

Concert au Vip

Nova Twins, un duo plein de panache créateur de l’Urban Punk, et la Pietà en première partie, entre slam, rock et textes noirs : une soirée de filles musiciennes qui explosent les tabous.

Tarifs : de 7 € à 13 €.
Le Vip, 21h.
Réservation : 02 51 10 00 00, www.levip-saintnazaire.com

La Chapelle-des-Marais

Contes à la médiathèque Gaston-Leroux

“Après-midi contée” pour les 4 ans et plus.

Gratuit.
Médiathèque Gaston-Leroux, 15h.
Renseignements : 02 40 42 42 00.

La Chapelle-des-Marais

Concert à la salle Krafft

L’orchestre Barok en Stock (musique baroque, Saint-Nazaire), le chœur la Boulett’ (chants contemporains, Saint-Nazaire) et le groupe Aelig (musique bretonne, Saint-Nazaire).

DANS LE CADRE DES MUSICA’LES

Participation libre.
Salle Krafft (12, rue de la Fontaine), 20h30.
Renseignements : 07 88 49 31 43, www.musica-stnazaire.com

Saint-Nazaire

Exposition au Conservatoire

"De la belle danse à la danse baroque". Une exposition qui retrace l’évolution de la danse à travers les siècles.

Entrée libre.
Conservatoire Musique & Danse (24, rue du cdt Gâté), jusqu’au 24 novembre, de 14h  à 19h.
Renseignements : 02 44 73 43 40.

Montoir-de-Bretagne

Exposition à la salle Bonne-Fontaine

27e exposition des Artistes locaux. Peintures, sculptures, dessins et photographies d’une quarantaine d’artistes de la région. Les invités d’honneur sont cette année Pascal Champy et Jo Le Nouveau. Proposée par l’Office socioculturel et le Collectif des artistes de la commune.

 

Entrée libre.
Salle Bonne-Fontaine, du mercredi 22 novembre au vendredi 24 novembre de 10h à 12h et de 14h à 18h, samedi 25 novembre de 14h à 18h et dimanche 26 novembre de 10h à 18h.
Renseignements : 02 40 88 58 76.

Saint-Nazaire

Tristesse et joie dans la vie des girafes

Lire la suite

Saint-Nazaire

Festival Culture Bar-Bars

Lire la suite

Saint-Nazaire

Conférence à l'Aquilon

“La médiation”, par Sandra Vandeuren, proposée par l’association L’Agora de l’Estuaire.

Tarif : 5 €, gratuit pour les adhérents.
Hôtel Aquilon (Océanis), 18h30.
Renseignements et inscription : 02 40 61 80 03.

Saint-Nazaire

Concert au Trou du fût

Map Duet Rock Band, reprises funk punk rock.

DANS LE CADRE DE CULTURE BAR-BARS

Gratuit.
Le Trou du fût (19, rue du 28-février-1943), 20h30.
Renseignements : 02 40 22 21 88.

Saint-Nazaire

Concert à la galerie des Franciscains

L’ensemble vocal Cum Jubilo (chant grégorien, Saint-Nazaire), la chorale Jeux de voix (du rétro au contemporain, Saint-Nazaire) et le chœur Notes in Game (chants contemporains, Saint-Nazaire).

DANS LE CADRE DES MUSICA’LES

Participation libre.
Galerie des Franciscains (rue du Croisic), 20h30.
Renseignements : 07 88 49 31 43, www.musica-stnazaire.com

Saint-Nazaire

Concert au café Scott

DB STtrasse, groupe nantais d’electro pop.

DANS LE CADRE DE CULTURE BAR-BARS

Gratuit.
Café Scott (53, av. de la République), 21h.
Renseignements : 09 70 31 31 00.

Saint-Nazaire

Concert au Phil'Good

Rancœur, groupe de rock français.

DANS LE CADRE DE CULTURE BAR-BARS

Gratuit.
Bar le Phil’Good (Saint-Marc-sur-Mer), 21h30.
Renseignements : 02 40 91 90 15.

Pornichet

Concert à Notre-Dame-des-Dunes

Le groupe Alizés Percussion (Saint-Nazaire), l’ensemble vocal Eriskay (chants traditionnels gaëliques, Besné) et la chorale Croque Notes (chants classiques et contemporains, Saint-Nazaire).

DANS LE CADRE DES MUSICA’LES

Participation libre.
Chapelle Notre-Dame-des-Dunes, 20h30.
Renseignements : 07 88 49 31 43, www.musica-stnazaire.com

Saint-Nazaire

Conférence à la médiathèque Etienne-Caux

“Une histoire du monument américain”, par Alain Charles, architecte et photographe, président du mémorial américain de Saint-Nazaire. Ce dernier dédicacera également son ouvrage L’Amérique à Saint-Nazaire - juin 1917, Une Statue de la Liberté pour la France - juin 1926 (OGC Editions).

Gratuit.
Médiathèque Etienne-Caux, 18h30.
Inscription conseillée : 02 44 73 45 60.

Saint-Nazaire

Concert au Pré vert

Concert de harpe d’Iza.

Gratuit.
Au pré vert (30, rue du Maine), 19h.
Renseignements : 02 42 42 16 76.

Saint-Nazaire

Concert au Pop'art café

So What Betty, groupe folk blues soul.

DANS LE CADRE DE CULTURE BAR-BARS

Gratuit.
Pop’Art café (13, rue de la Paix), 19h.
Renseignements : 02 40 45 47 01.

Saint-Nazaire

Concert au Petit goinfre

Pierre Lange et Gaël Audrin, un duo de standards de jazz.

Gratuit.
Le Petit goinfre (3, passage Henri-Gautier), 19h.
Renseignements : 02 40 22 09 91.

Saint-Nazaire

Concert au bar Sous les palmiers

Grise Cornac, chansons et musiques des mots.

DANS LE CADRE DE CULTURE BAR-BARS

Gratuit.
Bar Sous les palmiers la plage (8, bd de Verdun), 19h30.
Renseignements : 02 40 22 13 97.

Saint-Nazaire

Concert à la galerie des Franciscains

La chorale du Conservatoire de Saint-Nazaire, la chorale A Croch’Chœur (chants contemporains, Donges) et un spectacle musical de En fa d’aise (Saint-Nazaire).

DANS LE CADRE DES MUSICA’LES

Participation libre.
Galerie des Franciscains (rue du Croisic), 20h30.
Renseignements : 07 88 49 31 43, www.musica-stnazaire.com

Saint-Nazaire

Concert au Local

Rom Sucar, musique traditionnelle tzigane, suivi d’un bœuf (amenez vos instruments !).

DANS LE CADRE DE CULTURE BAR-BARS

Gratuit.
Le local (48, rue Edgard-Degas), 20h30.
Renseignements : 02 40 22 78 70.

Saint-Nazaire

Concert au Trou du fût

Free soul, musique soul music.

DANS LE CADRE DE CULTURE BAR-BARS

Gratuit.
Le Trou du fût (19, rue du 28-février-1943), 20h30.
Renseignements : 02 40 22 21 88.

Saint-Nazaire

Concert à la Brasserie du port

Schaf, groupe pop rock.

Gratuit.
Brasserie du port (7, av. de la Vieille-Ville), 20h30.
Renseignements : 02 40 22 03 13.

Saint-Nazaire

Concert au bar Le Centre

Nolapsters, groupe de rock.

DANS LE CADRE DE CULTURE BAR-BARS

Gratuit.
Café-concert le Centre (Saint-Marc-sur-Mer), 22h.
Renseignements : 02 40 91 90 22, http:/cafeconcert-lecentre.fr

Saint-Nazaire

Concert au Vip

Week-end LIFE is VIP - VIP is LIFE avec Melodub sound system (LiFE : de 21h à 1h30) + William Z Villain (blues rock, Vip : 21h30) + Seun Kuti & Egypt 80 (afrobeat, Vip : 22h45) + Jahneration (reggae, Vip : 0h45).

Tarifs : de 16 € à 21 € (pass pour les 24 et 25 novembre : de 30 € à 38 €).
Le LiFE et le Vip, de 21h à 3h.
Réservation : 02 51 10 00 00, www.levip-saintnazaire.com

Donges

Concert à la salle des Guifettes

Le chœur des Marais (chants classiques, médiévaux et contemporains, Guérande), les A’Typiques (chants contemporains, Saint-Nazaire) et les Amis de la chanson (chants contemporains, Saint-Nazaire).

DANS LE CADRE DES MUSICA’LES

Participation libre.
Salle des Guifettes (10, rue Léo-Lagrange), 20h30.
Inscription obligatoire : 02 40 91 00 06, saisonculturelle@ville-donges.fr

Montoir-de-Bretagne

Projection-débat à la médiathèque Barbara

Elles… les filles du Plessis, de Bénédicte Delmas, suivie d’une rencontre avec Femmes solidaires Montoir et le Planning familial 44. Evénement proposé dans le cadre de la Journée de lutte contre les violences faites aux femmes.

Gratuit.
Médiathèque Barbara, 20h.
Inscription : 02 40 70 11 51, www.mediatheque-montoir.fr

Pornichet

Lecture à la médiathèque Jacques-Lambert

Lectures plurielles à haute voix par les bibliothécaires. Public adultes.

Gratuit.
Médiathèque Jacques-Lambert, 16h.
Inscription : 02 51 73 22 22, http://mediatheque.ville-pornichet.com

Pornichet

Théâtre à Quai des arts

Sur la route de Poucet, par la Cie Caliband Théâtre. Très librement inspiré du conte de Charles Perrault, ce spectacle complet de théâtre, danse, musique et vidéo se demande que serait Poucet de nos jours. Et l’ogre ? Comment retrouver le chemin de la maison ? Tout public à partir de 13 ans.

Tarifs : de 9 € à 16 €.
Quai des Arts, 20h30.
Renseignements et réservation : 02 28 55 99 43, http://quaidesarts-pornichet.fr

Saint-André-des-Eaux

Cabaret à Saint-André-des-Eaux

Spectacle de l’association Début de soirée avec chants, danse et humour.

Tarif : 8 €.
Salle polyvalente, 20h45.
Renseignements : 06 75 48 73 23 ou 06 75 81 93 86.
Réservation : salle polyvalente jeudi 23 novembre de 18h à 19h30.

Saint-Nazaire

Bienvenue à bord !

Lire la suite

Saint-Nazaire

Concert au Petit goinfre

Next Room, jazz.

DANS LE CADRE DE CULTURE BAR-BARS

Gratuit.
Le Petit goinfre (3, passage Henri-Gautier), 19h.
Renseignements : 02 40 22 09 91.

Saint-Nazaire

Slam au Pré vert

Trophée slam de l’impératrice Poupoule, animé par Kynrou.

Gratuit.
Au pré vert (30, rue du Maine), 20h.
Renseignements : 02 40 42 16 76.

Saint-Nazaire

Concert au Jean-bart

La troupe des Z’Arti-show (chants contemporains, Saint-Nazaire), la chorale Cantadune (chants contemporains, Pornichet) et les Irréductibles (collectif de musiciens du lycée Aristide-Briand, Saint-Nazaire).

DANS LE CADRE DES MUSICA’LES

Participation libre.
Théâtre Jean-Bart (3 bis, route du Fort-de-l’Eve), 20h30.
Renseignements : 07 88 49 31 43, www.musica-stnazaire.com

Saint-Nazaire

Concert au Vip

Week-end LIFE is VIP - VIP is LIFE avec Pumpkin & Vin’S da Cuero (hip-hop, LiFE : 21h) + Rocky (house disco pop, Vip : 22h) + Lysistrata (rock, LiFE : 23h) + Marta Ren & the Groovelvets (soul & funk, Vip : minuit) + Rhino (ElectricRhinoBeats, LiFE : 1h) + Chill Bump (hip-hop, Vip : 2h).

Tarifs : de 16 € à 21 € (pass pour les 24 et 25 novembre : de 30 € à 38 €).
Le LiFE et le Vip, de 21h à 3h.
Réservation : 02 51 10 00 00, www.levip-saintnazaire.com

Saint-Nazaire

Conte à la médiathèque Etienne-Caux

Heure du conte pour les 0-4 ans.

Gratuit.
Médiathèque Etienne-Caux, 10h30.
Renseignements : 02 44 73 45 60.

Saint-Nazaire

Rencontre à la médiathèque Etienne-Caux

“Crimes en séries : le vrai du faux”, avec Marie-Paul Clotteau, chef du pôle Urgences et Médecines spécialisées, dont la médecine légale, de la Cité sanitaire de Saint-Nazaire : Les experts, NCIS, les séries TV américaines regorgent d’exemples où la médecine légale se met au service des enquêteurs. Qu’en est-il réellement ? A partir de 10 ans.

Gratuit.
Médiathèque Etienne-Caux, 10h30.
Inscription conseillée : 02 44 73 45 60.

Saint-Nazaire

Conférence à l'Aquilon

“A l’épreuve du monde”, par Christiane Berthelet-Lorelle, qui présentera ses recherches sur le yoga et la psychanalyse.

Tarif : 20 €.
Hôtel Aquilon (Océanis), 14h15.
Réservation : 06 70 10 90 14, yogaenergiesante@gmail.com

Saint-Nazaire

Conférence au Salon République

“La photo animalière”, par Amar Guillen, dans le cadre du 27e salon national d’Auteurs d’Objectif image qui se tient au salon République jusqu’au 26 novembre.

Gratuit.
Salon République (Paquebot, av. de la République), 14h30.
Renseignements : objectif.image.saintnazaire@orange.com

Saint-Nazaire

Concert au Jean-bart

Le groupe Omasuyu (musique des Andes boliviennes, région de Saint-Nazaire), l’ensemble vocal Cassiopée (chants contemporains, Saint-Nazaire) et la chorale d’enfants Le chœur de l’océan (chants contemporains, Saint-Nazaire).

DANS LE CADRE DES MUSICA’LES

Participation libre.
Théâtre Jean-Bart (3 bis, route du Fort-de-l’Eve), 15h.
Renseignements : 07 88 49 31 43, www.musica-stnazaire.com

Saint-Nazaire

Rencontre à la médiathèque Etienne-Caux

“Rencontre un pro”, avec Jean-Christophe Deniaud, artisan boulanger, qui racontera sa passion pour son métier, même avec ses exigences.

Gratuit.
Médiathèque Etienne-Caux, 16h.
Inscription conseillée : 02 44 73 45 60.

Saint-Nazaire

Concert au bar Sous les palmiers

Ymai, chanson rock pop.

DANS LE CADRE DES MUSICA’LES

Gratuit.
Bar Sous les palmiers la plage (8, bd de Verdun), 18h.
Renseignements : 02 40 22 13 97.

Saint-Nazaire

Concert au Trou du fût

Swamp Cats, groupe rockabilly.

DANS LE CADRE DE CULTURE BAR-BARS

Gratuit.
Le Trou du fût (19, rue du 28-février-1943), 20h30.
Renseignements : 02 40 22 21 88.

Saint-Nazaire

Concert au Local

Mon cher Morris, groupe de rock.

DANS LE CADRE DE CULTURE BAR-BARS

Gratuit.
Le local (48, rue Edgard-Degas), 20h30.
Renseignements : 02 40 22 78 70.

Saint-Nazaire

Concert au 8ème

The Dreamcatchers, groupe folk pop.

DANS LE CADRE DE CULTURE BAR-BARS

Gratuit.
Bar le 8ème (place Blancho), 20h30.
Renseignements : 02 40 22 49 51.

Saint-Nazaire

Concert au Phil'Good

LK2, groupe rock jazz adepte du work in progress.

DANS LE CADRE DE CULTURE BAR-BARS

Gratuit.
Bar le Phil’Good (Saint-Marc-sur-Mer), 21h.
Renseignements : 02 40 91 90 15.

Saint-Nazaire

Concert au café Scott

Léo Seeger, un harmonieux mélange de pop, folk et rock.

DANS LE CADRE DE CULTURE BAR-BARS

Gratuit.
Café Scott (53, av. de la République), 21h.
Renseignements : 09 70 31 31 00.

Besné

Musique et danse à la Médiathèque George-Sand

Et hop ! Bach  hip hop avec Lucie Berthomier à la harpe et Ghel Nikaïdo à la danse hip-hop.

Gratuit.
Médiathèque George-Sand, 11h.
Renseignements : 02 40 61 76 35.

Trignac

Musique et danse à la bibliothèque de Trignac

Et hop ! Bach  hip hop avec Lucie Berthomier à la harpe et Ghel Nikaïdo à la danse hip-hop.

Gratuit.
Bibliothèque municipale, 16h.
Renseignements : 02 40 90 32 66.

Saint-André-des-Eaux

Cabaret à Saint-André-des-Eaux

Spectacle de l’association Début de soirée avec chants, danse et humour.

Tarif : 8 €.
Salle polyvalente, 20h45.
Renseignements : 06 75 48 73 23 ou 06 75 81 93 86.

Pornichet

Conférence à l'hotel Ibis

“Les algues : un monde à découvrir, de la tradition à l’innovation”, par Jean-Noël Hallet, proposée par l’association Eclat.

Tarif : 5 €.
Hôtel Ibis, 18h30.
Renseignements : 02 40 61 03 66, www.association-eclat.fr

Donges

Concert à la médiathèque Jules-Verne

“Spect’apéro” avec le chanteur québécois Hubert Tremblay qui retrace un siècle de chansons de son pays.

Tarif : gratuit avec le pass annuel à 2 €.
Médiathèque Jules-Verne, 18h.
Inscription obligatoire : 02 40 91 01 31.

Saint-Joachim

Exposition à Saint-Joachim

33e exposition artistique. Vingt artistes locaux présentent sculptures, peintures, mosaïques et vitraux.
 

Entrée libre.
Salle des Fêtes, samedi 25 novembre et dimanche 26 novembre de 10h à 12h30 et de 14h30 à 18h30.
Renseignements : 02 40 88 42 31.

Saint-Nazaire

5 bougies pour Dardar

Lire la suite

Saint-André-des-Eaux

Cabaret à Saint-André-des-Eaux

Spectacle de l’association Début de soirée avec chants, danse et humour.

Tarif : 8 €.
Salle polyvalente, 14h30.
Renseignements : 06 75 48 73 23 ou 06 75 81 93 86.

Saint-Nazaire

Conférence à Agora 1901

“Les colères et les peurs : comment nous défaire de leur emprise”, par la lama Sherad Kunzang, proposée par le Groupe d’étude et de méditation bouddhique de Saint-Nazaire.

Tarif : 5 €.
Agora (2 bis, av. Albert-de-Mun), 20h30.
Renseignements : 06 33 98 49 98.

Saint-Nazaire

Exposition à Agora 1901

Exposition du collectif de quinze artistes amateurs locaux : peinture, photographie, sculpture, poésie.

Entrée libre.
Hall d’Agora (2 bis, av. Albert-de-Mun), du lundi 27 novembre au jeudi 30 novembre.
Renseignements : 06 89 37 80 41.

Saint-Nazaire

Conférence à Agora 1901

“Les colères et les peurs : comment nous défaire de leur emprise”, par la lama Sherad Kunzang, proposée par le Groupe d’étude et de méditation bouddhique de Saint-Nazaire.

Tarif : 5 €.
Agora (2 bis, av. Albert-de-Mun), 20h30.
Renseignements : 06 33 98 49 98.

Pornichet

Chanson à Quai des Arts

La vie (titre provisoire), avec François Morel mis en scène par Juliette : un tour de chant finement ciselé et tendrement amer.

Tarifs : de 25 € à 29 €.
Quai des Arts, 20h.
Renseignements et réservation : 02 28 55 99 43, http://quaidesarts-pornichet.fr

Saint-Nazaire

Exposition au Parvis

"Noël en mer". Récits de marins et exposition de crèches de tradition maritime. En partenariat avec le musée des Thoniers d’Etel.

Entrée libre.
Le Parvis (impasse Henri-Soulas), du mardi 28 novembre (vernissage à 19h) au samedi 23 décembre.
Renseignements : 02 40 22 51 23.

 
Saint-Nazaire associations tous droits réservés 2010 - Mentions légales