Qui est le festivalier des Escales ?

Publié le 09 janvier 2018

C’est la question que se posent régulièrement les organisateurs du festival nazairien. Présentation d’une étude sur les publics récemment rendue publique.

Avec 41 000 festivaliers en juillet 2017, les Escales enregistraient l’un de ses records historiques de fréquentation. « Mais il est important de se remettre en question en permanence, détaille Gérald Chabaud, son directeur. C’est pourquoi nous faisons une étude de nos publics, comme en 2015. » Avec un échantillon de près de 2 000 personnes, cette enquête nous apprend d’abord que le festivalier moyen est une femme active ligérienne de 37 ans qui vient accompagnée de ses amis et achète son billet en ligne.
Le public des Escales est principalement motivé par la programmation, l’ambiance et la proximité géographique. D’ailleurs, 70 % est originaire de Loire-Atlantique, dont 20 % de la Carene. A part ces locaux de l’étape, environ 40 % ont fait spécialement le déplacement et la même part faisait du tourisme dans la région. Les mécontents sont rares. Seuls 4 % des festivaliers ont critiqué l’attente au cashless ou la propreté des toilettes. « Nous avons bien progressé sur les boutiques cashless, déclare Gérald Chabaud. Avec sept minutes d’attente maximum pour recharger sa carte, notre objectif est atteint. »

Associations et partenaires
Cette dernière édition, dix associations s’étaient engagées à faire vivre les espaces de restauration avec une scénographie adaptée au focus du programme et une carte privilégiant des produits bio et locaux. La Chrysalide, association qui gère un collège privé adapté aux élèves ayant des troubles de l’apprentissage, participait pour la deuxième année consécutive. « C’est une aventure fédératrice qui mobilise une centaine de bénévoles dans la bonne humeur, selon Patricia Abellard, la directrice. Nous générons en trois jours 17 % du budget annuel de l’association. Cela nous permet de financer le salaire des professeurs et de souder nos adhérents. » Au total, les dix associations présentes ont généré 405 000 euros de chiffre d’affaires*. En 2018, une douzaine de stands associatifs seront ouverts, et il est déjà possible de déposer un dossier auprès du festival, qui étudiera le sérieux et l’originalité de chaque projet.
« Je ne connaissais pas le milieu culturel, je pensais que c’était des rigolos avec leur guitare, confie pour sa part Sébastien Renault, directeur d’une entreprise locale de travaux publics qui met à disposition des moyens logistiques pour l’installation des scènes. Mais j’ai découvert que ce sont des vrais pro ! C’est enrichissant de sortir de son secteur professionnel habituel. » En 2018, un nouveau club des partenaires verra le jour pour mieux accueillir et davantage mettre en relation les entreprises qui soutiennent le festival.
L’association va maintenant devoir relever un nouveau défi avec les aménagement du Petit Maroc : la démolition du parc expo et de la scène Estuaire après l’édition 2018. Le directeur se projette : « En 2019, nous avons envie de monter un palier. » Espérons que les “escaliers“ graviront aussi cette marche…

Emmanuel Lemoine

* 20 % du CA est reversé aux Escales.

Les Escales : 27-29 juillet 2018, destination Melbourne, Australie. Ouverture de la billetterie le lundi 15 janvier. Bureau des Escales, 23 rue d’Anjou à Saint-Nazaire, 02 51 10 00 00, www.festival-les-escales.com

 
 

Le café associatif de l’Assos Tomate est-il dans la boîte ?

Publié le 09 janvier 2018

Nous les avions rencontrés il y a huit mois. Ils étaient alors trois et encore dans un projet à peaufiner. Ils ne sont plus que deux, entourés d’une bande d’amis motivés, et ils ont bien avancé. Le point.

Estuaire. En avril dernier, vous nous disiez imaginer une ouverture à Saint-Nazaire en septembre 2017, nous sommes en janvier 2018... Que s’est-il passé ?
Léo Blandin. En effet, mais nous n’avons pas fait du sur-place, nous avons énormément avancé. Les bases administratives sont posées, les plans comptables réajustés, les producteurs et les transformateurs sélectionnés, un local possible trouvé. Ce n’est plus qu’une question de sous, le nerf de la guerre.

Estuaire. Le projet en lui-même a-t-il évolué ?
Maxime Blandin. Non car il était déjà bien réfléchi : un lieu de rencontre et d’échange, ouvert à tous de 14h à tard le soir, même le dimanche et le lundi. Pour résumer, ce sera un vrai bar avec une petite restauration conviviale, ne proposant que des produits des Pays de la Loire et de Bretagne. Mais aussi et surtout un bar participatif, qui n’accueillera pas uniquement des consommateurs, mais des acteurs de sa vie : événements culturels, cours, ateliers, jeux, débats, conférences... tout y sera possible, toutes les propositions et initiatives entendues. Ce sont les adhérents qui lui donneront son âme et son énergie.

Estuaire. Vous avez donc trouvé le bon local ?
MB. Dans l’idéal, oui, en plein centre-ville, avec une licence 4. Nous l’imaginons déjà avec un décor de récup’, dans la veine du Pot au lait de Liège, connu pour sa folie. Nous y installerons un frigo solidaire à l’extérieur et un système de café solidaire (NDLR : deux cafés payés, dont un offert à une personne en difficulté). Nous créerons aussi une buvette mobile pour les associations demandeuses et les petits festivals locaux.

Estuaire. Mais ?
LB. Mais le centre-ville est cher, très cher. Nous avons des économies, mais il nous manque 20 000 euros pour être crédibles auprès des banques. C’est pourquoi nous venons juste de lancer un financement participatif pour des préachats de consommations et des adhésions à l’association. Il est également possible de précommander le jeu de cartes Dans les cordes*, un combat de boxe anglaise qui se mène à deux, que nous avons créé avec l’illustrateur Mickaël Ravin et l’aide d’amis expérimentateurs.

Estuaire. A quelle date envisagez-vous maintenant l’ouverture ?
MB. Eté 2018.
LB. Avec une première année sans salariés. Notre objectif étant bien sûr de participer à l’économie sociale et solidaire, et d’être créateurs d’emplois.

Propos recueillis par Mireille Peña

* Voir illustration en couverture de ce numéro.

LES PRÉ-VENTES
1 bière : 5 €
3 bières : 10 €
Cotisation un an : 15 €
Jeu Dans les cordes : 15 €
Cotisation + jeu : 20 €
Cotisation + jeu + 5 bières : 50 €

Renseignements : 06 35 54 79 34, page Facebook.
Pour participer : www.helloasso.com/associations/l-assos-tomate, www.danslescordes.com

 
 

Saint-Nazaire : La dolce vita

Publié le 16 janvier 2018

Francitalia invite à un cours d’essai gratuit de conversation italienne le vendredi à Agora (2 bis, av. Albert-de-Mun). L’association propose également des ateliers de cuisine (Cucina della mamma) avec repas partagé deux jeudis par mois à la salle du Petit-Caporal et des cours de dessin/peinture à la salle de Méan deux samedis par mois (enfants et adultes).

Renseignements : francitalia44600@laposte.net

 

Saint-Nazaire : Zone de gratuité

Publié le 16 janvier 2018

Troc du livre à la Maison de quartier de l’Immaculée (Point-du-Jour) jusqu’au vendredi 19 janvier, de 14h à 18h et Troc ton truc (échange d’objets) du mercredi 17 au vendredi 19 janvier, de 15h à 18h (sur inscription).

Gratuit. Renseignements : 02 51 10 11 20.

 

Saint-Nazaire : Randonnée

Publié le 16 janvier 2018

Randonnée de 10 km sur le circuit de la Petite marchande, à Escoublac, organisée par l’association Ange jeudi 18 janvier. Départ de la Soucoupe à 13h30.

Tarif : 3 € (gratuit pour les adhérents). Renseignements : 02 40 01 96 74 ou 06 43 69 45 93.

 

Saint-Nazaire : Travaux manuels

Publié le 16 janvier 2018

Fabrication d’un marque-page pastel jeudi 18 janvier, 14h30, au Pré vert (30, rue du Maine).

Tarif : 12 € avec consommation. Inscription : 02 40 42 16 76.

 

Saint-Nazaire : Animation

Publié le 16 janvier 2018

2e disco soupe de la Maison de quartier de Kerlélé (70, rue Ferdinand-Buisson) pour une soirée spéciale Cloclo vendredi 19 janvier, à 19h. Les bénévoles sont les bienvenus de 9h30 à 12h30 pour l’épluchage des légumes et la préparation de la soupe, ainsi que de 17h30 à 18h30 pour la préparation de la salle.

Tarif : 1 €. Sur inscription : 02 40 53 50 00.

 

Saint-Nazaire : Défi vidéo

Publié le 16 janvier 2018

Le défi ? Réaliser (en équipe) en vingt-quatre heures un court-métrage sur un thème mystère avec Les Pieds dans le PAF (20, av. de Penhoët) : écriture, jeu, cadrage, montage… Lancement ce vendredi 19 janvier, 19h. Ouvert à tous.

Tarif : adhésion 15€, étudiants, chômeurs et retraités 5 €.
Renseignements : 09 51 44 44 87, www.piedsdanslepaf.org

 

Saint-Nazaire : Biodiversité

Publié le 16 janvier 2018

Rencontre avec Bretagne vivante Estuaire Loire Océan (projection, débat) vendredi 19 janvier, 20h, à Agora (2 bis, av. Albert-de-Mun) sur le thème “Que se passe-t-il dans nos réserves”.

Gratuit, sur inscription : 06 95 93 73 98.

 

Pornichet : Course solidaire

Publié le 16 janvier 2018

Trail nocturne de 14 km entre chemins et plages samedi 20 janvier au profit de l’association Tous avec Alex. Départ à 18h du parking de Congrigou.

Tarif : 10 €. Inscription : www.bibchip-france.fr

 

La Chapelle-des-Marais : Veillée

Publié le 16 janvier 2018

Veillée traditionnelle autour de chants et musiques avec Les Veuzous de la Presqu’île et Le Coupis samedi 20 janvier, 20h30, à la salle polyvalente.

Gratuit. Renseignements : 02 40 15 62 52.

 

Saint-Joachim : Animations

Publié le 16 janvier 2018

Venez jouer en famille à la Médiathèque Louise-Michel samedi 20 janvier à partir de 14h.

Gratuit. Renseignements : 02 40 22 69 22.

 

Saint-Nazaire : Gratiferia

Publié le 16 janvier 2018

Un jour pour donner et trouver, sans échange d’argent, dimanche 21 janvier, de 10h à 19h, au Garage (40, rue des Halles).

Gratuit. Renseignements : https://legaragesaintnazaire.com

 

Donges : Collections

Publié le 16 janvier 2018

Bourse aux antiquités militaires organisée par l’association Robert Gehrett dimanche 21 janvier, de 9h à 17h, à la salle des Guifettes (10, rue Léo-Lagrange).

Entrée : 3 €. Renseignements : 06 20 28 26 39.

 

Saint-Nazaire : Fitness

Publié le 16 janvier 2018

Séance gratuite et ouverte à tous proposée dimanche 21 janvier, 11h, sur le front de mer (face au restaurant Le Transat).

Renseignements : 06 31 51 64 49.

 

Saint-Nazaire : Rencontre-échange

Publié le 16 janvier 2018

“Le sommeil de l’enfant : Comment  aller au lit sans négociation”, dans le cadre de la Semaine de la parentalité, avec la présence de Marie-Hélène Normand, psychologue de l’Ecole des parents, mardi 23 janvier, à 12h30, à la Maison de quartier de l’Immaculée (Point-du-Jour).

Gratuit, sur inscription : 02 51 10 11 20.

 

Saint-Nazaire : Animation

Publié le 16 janvier 2018

Apéro des parents à la Maison de quartier de Méan-Penhoët (1, rue Emile-Combes) mardi 23 janvier, 18h.

Gratuit. Renseignements : 02 40 66 04 50.

 

Saint-Nazaire : Ateliers Jeunesse

Publié le 16 janvier 2018

“Backstage”, ateliers musique, écriture de textes, enregistrements… les mardi 23 et 30 janvier, de 18h à 20h30, à la Maison de quartier de Méan-Penhoët.

Gratuit. Renseignements : 02 40 66 04 50.

 

Saint-Nazaire : Atelier famille

Publié le 16 janvier 2018

Eveil à la danse avec le Conservatoire de Saint-Nazaire mercredi 24 janvier, de 16h30 à 18h, à la Maison de quartier de l’Immaculée.

Gratuit, sur inscription : 02 51 10 11 20.

 

Saint-Nazaire : Rencontre-échange

Publié le 16 janvier 2018

“Redonner confiance à son enfant”, dans le cadre de la Semaine de la parentalité, avec Marie-Hélène Normand, psychologue de l’Ecole des parents, jeudi 25 janvier, à 20h, à la Maison de quartier de l’Immaculée.

Gratuit, sur inscription : 02 51 10 11 20.

 

Saint-Nazaire : Art floral

Publié le 16 janvier 2018

Stages d’art floral japonais sur le thème “Blancheur de l’hiver” organisés par la Société d’Horticulture et d’Art floral de Saint-Nazaire lundi 29 ou mardi 30 janvier, de 10h à 16h30, au 11, impasse Léonard-de-Vinci.

Tarifs : 21 €, adhérents 15 €.
Renseignements et inscription : 02 40 61 10 83 avant le 26 janvier.

 

Saint-Nazaire : Logement

Publié le 16 janvier 2018

La CLCV invite à un atelier d’information sur le fonctionnement de la copropriété jeudi 1er février, de 18h à 20h, à Agora (2 bis, av. Albert-de-Mun). Focus sera mis sur l’immatriculation au registre des copropriétés de moins de 50 lots, obligatoire en 2018.

Gratuit, sur inscription : 02 40 66 16 44, saint-nazaire@clcv.org

 

Saint-Nazaire : Monnaie locale

Publié le 16 janvier 2018

Réunion d’information sur le rozo jeudi 18 janvier, 19h, à la Maison de quartier de Méan-Penhoët (1, rue Emile-Combes). Seront également présents les Amis de la Coop du coin.

Renseignements : http://lerozo.org

 

Saint-Nazaire : Prévention

Publié le 16 janvier 2018

Les bénévoles du MarSOINS stationneront devant la Maison de quartier de Kerlédé mercredi 17 janvier, de 14h à 16h, pour du dépistage dentaire et mardi 23 janvier, de 14h à 16h, sur la place de l’Amérique latine pour un accès à l’hygiène.

Gratuit. Renseignements : 06 59 71 08 83.

 

Archives

Un an après, quid de la recyclerie nazairienne ?

Publié le 19 décembre 2017

L’Association Au Bonheur des Bennes a fêté son 1er anniversaire en octobre. Le point sur une année de récup’.

Lire la suite...
 

Les juniors ont du cœur

Publié le 12 décembre 2017

Festivité rime avec solidarité ce samedi 16 décembre à Montoir-de-Bretagne.

Lire la suite...
 

Une coloc pas comme les autres

Publié le 05 décembre 2017

Trois colocations solidaires dans les logements sociaux des quartiers Chesnaie et Bouletterie permettent à des jeunes de s’engager en faveur de l’interculturalité, du développement durable et de la jeunesse.

Lire la suite...
 
 
Saint-Nazaire associations tous droits réservés 2010 - Mentions légales