Un véhicule à portée de soins

Publié le 04 April 2017

Le camion Marsoins fait escale à la Chesnaie pour un dépistage dentaire gratuit. Son carburant ? L’énergie d’une association et la solidarité.

Au centre, l’athlète nazairienne Sandra Gomis, parraine du projet, entourée de Noémie Brégeon et Nicolas Blouin.

C'est parti ! Il circulera désormais à travers les rues de l’agglomération, carrosserie colorée, équipement et équipage professionnels à bord, pour prendre en stop bien des maux et ne laisser personne sur le pavé de la douleur. Salle de consultations, douche, espace d’accueil et d’information : le Marsoins est un ancien camion de la médecine du travail acquis en septembre 2016 et entièrement réaménagé par l’association nazairienne A vos soins : « Avec ce cabinet itinérant, nous allons pouvoir élargir nos actions qui visent la réduction des inégalités face à l’accès aux soins. Il s’agit de nous rapprocher davantage des personnes qui renoncent à se faire soigner faute de moyens ou d’informations », explique Nicolas Blouin, coordinateur du projet.

En plus d’un centre infirmier implanté depuis 2014 à Kerlédé*, l’association stationnera donc son Marsoins sur plusieurs sites de la commune, « et pas seulement dans les quartiers dits prioritaires ». Dans son carnet de route : dépistages ostéopathiques et VIH, bilans dentaires et auditifs, services d’hygiène, actions de prévention, informations sur les droits des malades, rencontres parentales et séances de bibliothérapie**. Autant de rendez-vous gratuits et ouverts à tous qui peuvent être aujourd’hui assurés grâce à la collaboration d’une quarantaine d’acteurs, professionnels de santé, partenaires privés, associatifs ou institutionnels, et citoyens bénévoles. « Nous restons d’ailleurs ouverts à toutes les contributions pour pérenniser ce voyage de longue haleine. »

Et si la feuille de soins est chargée, elle correspond malheureusement à un examen minutieux du territoire. « La Carene compte 15 à 17 % de sa population vivant en dessous du seuil de pauvreté. Cela représente un chiffre considérable de personnes écartées du système de soins, de l’enfant à la personne âgée en passant par les demandeurs d’emploi, les sans-abris ou mal-logés, mais aussi les travailleurs précaires ou encore le personnel étranger en détachement. » Le bilan fait aussi état d’une désertification médicale dans certains secteurs et d’une méconnaissance en matière de prises en charge. « Notre rôle est de sensibiliser sur les maladies et les façons de s’en prémunir, mais aussi de les diagnostiquer pour une réorientation adaptée et coordonnée vers des spécialistes partenaires. »

Le Marsoins effectue enfin sa première action ce mercredi 5 avril avec deux étudiants nantais en dernière année d’odontologie et le soutien de la Maison de quartier de La Chesnaie-Trébale. « Pour la suite, nous communiquerons le programme de nos campagnes via Internet, le bouche-à-oreille, les affichages publics et les structures sociales. » Nos pages n’en feront pas l’impasse.

Nathalie Ricordeau.

* 9, rue de Chateaubriand, Saint-Nazaire. Permanences du lundi au samedi, de 7h à 7h30 sur rendez-vous et de 12h à 13h sans rendez-vous. Contact : 09 81 75 44 03.
** Forme de psychothérapie basée sur la lecture.

Bilan dentaire gratuit : mercredi 5 avril, de 15h à 18h, Maison de quartier de la Chesnaie-Trébale (1, rue des Ajoncs). Gratuit.
Renseignements : www.lemarsoins.fr et Facebook

 
 
 
Saint-Nazaire associations tous droits réservés 2010 - Mentions légales