Passage

Publié le 23 mai 2017

L’Outil en main ouvre en septembre à Saint-Nazaire. Son ADN ? La transmission.

Ils se sont présentés à nous comme les trois Philippe : Philippe Vignault, président, Philippe Gimard, secrétaire, et Philippe Chedaleux, membre bénévole. Leur bonne humeur, qui semble être coutumière, est spécialement communicative aujourd’hui puisque toute l’énergie qu’ils ont dépensée sans compter depuis deux ans pour la réalisation de leur projet est en passe d’aboutir : l’Outil en main-Saint-Nazaire ouvrira en septembre dans un local de 380 m2 de la rue Baptiste-Marcet, dans le quartier du Grand-Pré. Ils sont tout trois à la retraite, et surtout tous trois convaincus que le savoir-faire des femmes et des hommes de l’artisanat, pourtant intégré dans le patrimoine “immatériel“ à protéger depuis une convention de l’Unesco datée de 2003, ne peut pas se résigner à être dévalorisé, à disparaître devant son industrialisation, ou même à être sacralisé dans des musées. Ils ont ainsi décidé de devenir eux-mêmes acteurs de cette sauvegarde en participant à la transmission de leurs métiers par la création d’une antenne de l’Outil en main à Saint-Nazaire, soutenus et conseillés par l’Outil en main Côte d’Amour de Pornichet.

Si leur première motivation est bien d’initier des enfants, âgés de 9 à 14 ans, aux pratiques de métiers manuels, cela en conditions réelles, dans un vrai atelier, avec de vrais outils, dans un duo un enfant/un adulte expert, artisan qualifié à la retraite ou non, leur objectif est encore plus large. Tous les mercredis, de 14h à 16h (hors vacances scolaires), 30 jeunes pourront donc cette année – leur souhait est d’être rejoints par assez de bénévoles compétents pour pouvoir en accueillir 50 en 2017/2018 – découvrir un métier, par cycle de trois séances par métier. Il n’est en effet pas question ici de “spécialisation“, mais de « leur ouvrir l’horizon » par la découverte d’un panel de savoir-faire et de matériaux différents, chaque cycle se terminant par une réalisation personnelle pouvant d’ailleurs être reprise par un autre métier : apprentissage du geste, de la précision, de la patience, de la sécurité, du bel objet, et peut-être rencontre avec une passion.

Mais rencontre entre générations également, parce que l’initiation passe par la relation entre celui qui sait et celui qui apprend, et que celui qui sait ne cesse jamais d’apprendre.

Mireille Peña

L’Outil en main en quelques chiffres

1987 : début de l’expérience à Troyes.
1993 : création de l’union des associations l’Outil en main.
157 associations sur la France.
15 associations en Loire-Atlantique.
Plus de 150 métiers initiés sur toute la France.
2 800 bénévoles et 2 000 enfants.
2010 : ouverture de l’antenne Côte d’Amour (19 métiers).
2017 : ouverture de l’Antenne Saint-Nazaire.

Renseignements : 07 82 97 96 58, www.loutil-en-main-de-la-cote-damour.fr

L’Outil en main propose d’ores et déjà les métiers de mécanique, plomberie, tapisserie, vannerie, coiffure, chaudronnerie, carrelage, dessin industriel, peinture, cuisine, couture, réparation de cycles et de motos anciennes, bijouterie. Gens de métier, n’hésitez pas à rejoindre l’équipe de bénévoles si vous avez un temps régulier à offrir, que vous soyez jardinier, apiculteur ou tailleur de pierre… Appel est également lancé aux particuliers et aux entreprises : l’Outil en main est à la recherche d’un terrain cultivable dans le quartier, et a besoin d’outils, de machines-outils et de matériaux (bois, métal...).

 
 
 
Saint-Nazaire associations tous droits réservés 2010 - Mentions légales