Passer le SAS après l’été

Publié le 30 mai 2017

Du statut de musicien amateur à celui de professionnel, il y a le SAS, Suivi Accompagnement Scène (ou Studio).

L’équipe du Vip et de Musique et Danse en Loire-Atlantique, entourée de musiciens.

Depuis 2010, le Vip, en partenariat avec l’association Musique et Danse en Loire-Atlantique, accueille chaque année deux formations* de la région en voie de professionnalisation pour les aider à structurer ou parachever leur projet. « Nous sélectionnons des artistes qui possèdent déjà une belle expérience, mais qui ont encore besoin de travailler des problématiques artistiques, techniques ou administratives », explique Stéphane Heuvelin, responsable des musiques actuelles aux Escales.

Interprétation, son, arrangements, mais aussi communication, montage financier, droits d’auteur… Après un diagnostic des besoins, chaque groupe profite ainsi de plusieurs séances de formation personnalisée (sept sur l’année), avec mise à disposition d’équipement professionnel et conseils d’intervenants spécialisés. « Il s’agit de donner des clefs, de faciliter, voire accélérer leur démarche, au moment où ils sont encore fragiles dans certains domaines et manquent d’interlocuteurs adaptés », relève Yves de Villeblanche, directeur de Musique et Danse en Loire-Atlantique. L’opportunité, donc, de nouer des liens, de s’inscrire dans un réseau pour atteindre le “Graal”, le fameux statut d’intermittent. Et là, la partie n’est pas gagnée d’avance. « Choisir de vivre de la musique, c’est se confronter à des réalités que certains ne soupçonnent pas ou n’appréhendent pas bien », explique Emmanuel Legrand, responsable du centre de ressources au Vip.

D’où la création cette année d’un nouveau service destiné spécifiquement aux artistes allocataire du RSA afin de les accompagner vers l’autonomie financière par l’analyse des causes de leurs difficultés professionnelles : « Une à deux demi-journées leur sont consacrées afin d’évaluer leur situation et de leur permettre de travailler dans des conditions optimales. »

L’été arrive, période propice aux concerts entre fête de la musique, festivals et terrasses de café, bons contrats ou recettes au chapeau… Le moment de s’inscrire dans une dynamique pour brûler, peut-être, les planches… sans se brûler les ailes.

Nathalie Ricordeau

*Cette année ce sont PurPulse, de Chateaubriand, et le trio nantais Yeggman, qui sont les heureux élus, mais avant eux d’autres ont bénéficié du dispositif, parmi lesquels Mood, Inuit ou Elodie Rama.

Renseignements : centre de ressources du Vip, deuxième niveau de l’alvéole 14 de la base sous-marine, Saint-Nazaire, 02 40 22 43 05.
Ouvert le mardi (sur rendez-vous), mercredi et samedi de 15h à 19h30.

 
 
 
Saint-Nazaire associations tous droits réservés 2010 - Mentions légales