Une ville ancrée dans les départs

Publié le 06 février 2018

Histoire et Patrimoine, la revue d’histoire locale, de l’APHRN* retrace le portrait d’une ville lanceuse de navires.

Aujourd’hui, c’est au départ définitif de son berceau que les foules se concentrent par milliers sur les rives de l’estuaire pour saluer un navire fraîchement construit à Saint-Nazaire. Pourtant, il n’y a pas si longtemps, la grande fête, celle que l’on appelait alors la “cérémonie de lancement”, avait lieu à la première mise à l’eau des bateaux, quand bien même ils n’étaient pas encore terminés. Impressionnantes manœuvres déployées dans les cales inclinées de l’époque, graissage du chemin de glisse à l’aide de suif, remous spectaculaires au moment de l’immersion de la coque, qui tournaient parfois à d’énormes vagues recouvrant les abords de l’opération, mais aussi rassemblement populaire et festif en présence de personnalités… Le premier article de ce nouveau numéro sorti fin janvier, signé Daniel Sicard, donne le ton. « Comme à chaque parution, nous consacrons une large moitié du magazine à la région nazairienne. Le hasard a voulu cette fois que la majorité des propositions faites par nos différents auteurs s’articulaient autour du port, de ses activités comme de son histoire », souligne Tanguy Sénéchal, secrétaire général, responsable d’édition de la revue.

En effet, anecdotes, témoignages, contextes politiques, économiques et sociaux nous font revivre le déroulement des lancements de l’Impératrice Eugénie en 1864 jusqu’au France inauguré en 1960 et marqué par un discours du Général De Gaulle, en passant par le Normandie en 1932.

Après ce retour sur une tradition désormais révolue, le deuxième sujet, traité par Patrick Pauvert, met en exergue la construction de la Forme Joubert et nous révèle tout ce en quoi elle a permis à Saint-Nazaire de continuer à accueillir et à construire des géants des mers. A l’instar des précédentes pages et de celles qui suivent, le propos est très généreusement illustré de photographies, cartes postales et documents d’époque : « Histoire et Patrimoine est une revue grand public, elle se doit donc d’être accessible de par le sérieux et la cohérence des sujets abordés, mais aussi de se démarquer par la qualité de son iconographie et l’originalité du traitement rédactionnel. »

La preuve avec la suite de l’ouvrage qui reste à bon port et revient sur l’Opération Chariot de 1942 qui en a fait la cible des bombardements britanniques. Ici, la plume de Daniel Sauvaget nous relate comment cet épisode historique a été évoqué au cinéma avec le film Commando sur Saint-Nazaire, entièrement réalisé en Angleterre, dans des décors reconstitués, au début des années 50.

Et si l’Histoire passe par le grand écran, elle s’affiche aussi sur timbres-poste où l’on retrouve la représentation du monument commémoratif de la fameuse Opération Chariot ou celles des grands navires érigés aux chantiers. Un enchaînement brillant pour mieux explorer ce qui constitue une grande partie de l’ADN du territoire.

Nathalie Ricordeau

* Association préhistorique et historique de la région nazairienne.

Histoire et Patrimoine, numéro 91 : 10 €. Disponible dans les librairies et dépôts de presse de Saint-Nazaire et de la presqu’île, en téléphonant au 06 62 58 17 40 ou sur le site http://aphrn.fr avec possibilité d’abonnement annuel.

 
 
 
Saint-Nazaire associations tous droits réservés 2010 - Mentions légales