Marathon à six

Publié le 30 août 2016

Ce dimanche 4 septembre, on troque ses tongs pour de bonnes baskets et on passe le relais entre les vacances d’été et une rentrée sportive.

Ils seront encore très nombreux à prendre le départ du 11e Ekiden Fiducial organisé à Saint-Nazaire. Des clubs, des entreprises, des collectivités, des familles, des amis… tous réunis pour s’adonner à une épreuve d’athlétisme qui a le vent en poupe.

Mais, au fait, quid exactement de l’Ekiden ? « C’est une discipline japonaise de course à pied hors stade qui se pratique en équipe de six relayeurs sur la distance emblématique du marathon », explique Annie Caillon, secrétaire générale de l’Estuaire Athlétic Club, l’association organisatrice.

Autre spécificité : le tasuki, à savoir le témoin, matérialisé non pas par un bâton, mais par un ruban afin d’alléger les participants. Et si cette épreuve est née officiellement en 1917 au pays du Soleil-Levant, elle a dû attendre 1992 pour arriver en Europe, puis 1998 en France, via un championnat national qui se tient au printemps. « Jusqu’à présent, notre compétition était qualificative pour ce fameux championnat. Ce n’est pas le cas cette année compte tenu de la hausse des contributions financières que demande la FFA* », déplore Annie Caillon.
Inutile de s’inquiéter pour autant puisque le rendez-vous est devenu un incontournable sur notre territoire pour bien d’autres raisons : « Pour commencer, il s’agit du seul Ekiden du département de Loire-Atlantique. Ensuite, il est ouvert à tous à partir de la catégorie Minimes, se conjugue au féminin, masculin et mixte, et, surtout, il garantit aux participants, spectateurs et supporteurs un vrai moment de partage populaire et festif. »

Au programme, donc, pour les sportifs : 42,195 km au total, soit des longueurs individuelles de 5 km, 10 km, 5 km, 10 km, 5 km et 7,195 km entre le plateau sportif Léo-Lagrange et le Parc paysager, avec départs, passages de relais et arrivées devant la Soucoupe. Et l’organisation nazairienne de jouer la précision avec un chronométrage par puce électronique. D’ailleurs, question rapidité, des records (locaux) restent à battre : 2h18 minutes et 23 secondes pour les hommes et 2h54 pour les femmes. Enfin, pour ceux qui n’auraient pas réussi à constituer une équipe entière, l’Estuaire Athlétic Club a prévu une bourse aux équipiers.

Côté public, on ne se tournera pas les pouces pendant que les autres rivaliseront d’efforts grâce à un village rythmé par le Cercle celtique de Saint-Nazaire, le groupe de percussions brésiliennes Ca Va Mania, des démonstrations et initiations de l’association Body Art (art de sculpter son corps en utilisant le mobilier urbain) ou encore un stand d’information sur l’hypnothérapie. Une formule bien rodée qui conjugue toutes les énergies et escompte bien faire exploser le compteur avec quelque cent cinquante équipes engagées.

Nathalie Ricordeau

* Fédération française d’athlétisme.

Ekiden Fiducial : dimanche 4 septembre de 9h30 à 13h, au départ de la Soucoupe. Inscriptions possibles jusqu’au 2 septembre sur les sites estuaireac.com et klikego.com. Tarifs : 54 € par équipe et 8 € en individuel. Renseignements : 06 05 49 87 71.

 

 
 
 
Saint-Nazaire associations tous droits réservés 2010 - Mentions légales